Midi Libre / (Club DSK) Le Club DSK estime que Guéant tente de couvrir « un scandale » politique

Midilibre.fr 04/12/2011, 18 h 41 |

Le Club DSK estime que Guéant tente de couvrir "un scandale" politique

Le Club DSK a renouvelé dimanche sa demande d’ouverture d’une enquête préliminaire sur d’éventuelles écoutes des communications de Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Sofitel, estimant que les dernières déclarations de Claude Guéant étaient une tentative de diversion.

Le ministre de l’Intérieur a fait état dans le JDD d’un contrôle de police en 2006 de l’ancien directeur général du FMI dans le Bois de Boulogne, un haut lieu de prostitution de la capitale.

Pour le Club DSK, qui revendique 2 000 membres et 6 000 sympathisants de l’ancien ministre, ces déclarations « démontrent la fébrilité du pouvoir actuel devant les dernières révélations qui mettent sérieusement en doute leur absence d’implication dans le BlackBerryGate ! ».

Un des portables de DSK piraté ?

Le club fait allusion à l’enquête d’un journaliste américain Edward Epstein évoquant la disparition d’un des portables de DSK – son téléphone professionnel du FMI de marque BlackBerry – dont ce dernier pensait qu’il avait été « piraté », comme l’ont affirmé à l’AFP la semaine dernière plusieurs de ses proches.

« Claude Guéant tente de couvrir ce qui semble être un scandale dans notre République, à savoir des écoutes illicites des communications et des e-mails du principal adversaire du chef de l’Etat, qui était de surcroît directeur général du FMI, en violation totale des règles démocratiques élémentaires et des traités internationaux en vigueur! », poursuit le club DSK.

Il réitère sa demande que « la justice française ouvre une enquête préliminaire afin d’établir la véracité des faits en question et le degré d’implication de la rue du Faubourg Saint Honoré (l’Elysée), de la rue La Boëtie (siège de l’UMP) et de la Place Beauvau (ministère de l’Intérieur) dans le BlackBerryGate ».

Le club assure par ailleurs n’accorder « aucun crédit à d’hypothétiques thèses de complot imaginaires » et s’en « tenir à la stricte réalité des faits établis ». « Ceux-ci, ajoute-t-il, montrent clairement un faisceau d’indices concordants entre Accor (le propriétaire du Sofitel) et le pouvoir en place ».

Publicités

One Response to Midi Libre / (Club DSK) Le Club DSK estime que Guéant tente de couvrir « un scandale » politique

  1. Ping: "Guéant doit s’occuper d’autre chose que des poubelles" ‹ Bienvenue sur le site des L1 Droit Unité C de la Faculté de Nancy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :